CCR.S Conseil Consultatif Régional pour les eaux occidentales australes

Recherche :
OK
OK

Actualités

Actualités du CCR.S

Formulaires à télécharger

Formulaires du CCR.S à télécharger

 

i
 
 

Les récentes tentatives pour remédier à la «origine» longuement débattu des angiospermes dépendent un cadre phylogénétique dérivé d\'une matrice de taxons par rapport caractères; woolrich Arctic Parka supposer que plus la rigueur empirique est proportionnelle à la taille de la matrice. Approches génotypiques par séquence augmenter le nombre de caractères (nucléotides et indels) dans la matrice, mais sont confinés au spectre très restreint des espèces existantes, tandis que les approches fondées sur la morphologie-augmenter le nombre de taxons phylogénétique (y compris fossiles) au détriment de l\'accès à uniquement un spectre limité de caractères phénotypiques. Les deux approches offrent actuellement des hypothèses très contrastés de relation. La plupart des études moléculaires indiquent que tous les gymnospermes existantes forment un groupe naturel, suggérant divergence étonnamment précoce de la lignée qui a conduit à angiospermes, alors woolrich Paris que phylogénies morphologie seule indiquent qu\'une succession de gymnospermes (la plupart éteintes) précédée d\'une origine angiospermes tard. Les causes de ce conflit sont les suivants: (i) la grande phénotypique et génotypique lacune, reflétant en grande partie extinctions pré-Cénozoïque, qui sépare angiospermes de vie précoce divergentes de leurs parents les plus proches parmi les gymnospermes vivant; (ii) au sujet de profonde incertitude qui (a) existant et (b) angiospermes éteints sont le plus étroitement liés à gymnospermes; et (iii) l\'incertitude concernant profonde qui (a) existant et (b) les gymnospermes sont éteints les plus étroitement liés aux angiospermes, et donc les mieux servir \'exogroupes\' dicter la polarité de l\'évolution perçue des transitions de caractères parmi les angiospermes précoce divergentes. Ces facteurs permettent encore une gamme remarquable de contraste, mais crédible, des hypothèses concernant l\'ordre d\'acquisition des nombreux personnages phénotypiques, de reproduction et végétatives, qui distinguent angiospermy «classique» de gymnospermy «classique». La fleur reste mal défini et son mode (ou modes) d\'origine reste vivement contestée; quelques définitions et hypothèses woolrich Parka de relations évolutives empêchent un rôle pour la fleur à délimiter les angiospermes. Nous préconisons le maintien du parallèle, éclairant réciproquement des programmes de Doudoune Woolrich reconstruction de la phylogénie morphologique et moléculaire, respectivement soutenus par des tests d\'homologie travers taxons supplémentaires (en particulier les fossiles) et les études génétiques évolutives-développement qui explorent gènes potentiellement responsables de grandes transitions phénotypiques.

© Benoît Guerin
Financement du CCR.S : Union Européenne, AGLIA, Cap Lorient, Portugal, Espagne, France, Belgique, Pays-Bas
©   Notice légale